mardi 23 septembre 2014

Dôme de Stephan King

Comme beaucoup, j'ai regardé la série sur la 6 "Under the dome". J'ai appris alors que c'était une adaptation du livre de Stephen King, "Dôme" (en deux tomes).

J'ai beaucoup aimé la série alors je me suis dit que comme pour les films adaptés de romans, le roman est mille fois mieux que l'adaptation.
Sans oublier que j'aime bien les livres de Stephen King, alors ni une ni deux je me suis lancée dans la lecture de cette oeuvre.



Résumé :

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

 Mon avis :

Avec l'image de la série dans la tête, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans le livre.
On y retrouve les noms des personnages, les noms des lieux, la professions et le statut de certains des personnages. Mais beaucoup de choses diffèrent, dans les statuts des personnages, le déroulement de l'action, les personnages qui vivent et meurent...
Tout ça était très déroutant et du coup j'ai eu beaucoup de mal à avancer dans ma lecture (la fatigue de fin de grossesse amplifiant la chose).
J'ai abandonné la lecture du premier tome pendant quelques semaines et j'ai finalement repris en occultant la série (quelques mois et d'autres séries vus ont permis de l'évincer dans ma mémoire proche).

Et là j'ai complètement plongé. On découvre des personnages à l'aspect peu flatteur, avec leur vices et difficultés. Tout comme les personnages, on perd la notion du temps, on a l'impression qu'ils ont passé des mois sous cette bulle alors que quelques jours les séparent du début de la catastrophe.
On y découvre la réaction des gens face à l'enfermement, face à l'incertitude du futur. Ce vase clos amplifie les émotions et révèle les esprits faibles et forts.
On découvre aussi que certains sont prêts à tout et sans aucun scrupule pour arriver à leur fin.

J'ai du coup lu le tome 1 et j'ai vraiment accéléré ma lecture sur le tome 2. Alors que dans le tome 1, on plante le décor, les personnages et leur caractère, ainsi que les bases de l'action.
Alors que dans le tome 2, on passe à l'action, les choses avancent et on découvre pourquoi le dôme et le comment et le pourquoi.

Je suis plutôt étonnée de la fin, même si elle me ravit quand même et surtout j'ai bien compris la morale de l'histoire (si il y en a une).


Je conseillerais ce livre surtout au grand lecteur, car ça fait quand même 2 x 850 pages. Il faut aussi aimé l'univers de Stephen King, car avec tout ces personnages ont s'y perd parfois.

Par contre j'ai un vrai coup de coeur pour le plan de la ville de Chester's mill et la liste des personnages au début du livre Tome 1.

N'hésitez pas à partager votre ressenti avec moi si vous l'avez lu !

1 commentaire:

  1. Merci pour ton avis ! Il me tentait mais je pense m'abstenir finalement :)

    RépondreSupprimer