lundi 29 décembre 2014

Et vive les épidémies d'hiver !

De retour à la maison et avoir pu passer Noël tous les 4, cette année m'a permis de constater et ressentir la chance que nous avions. Pourtant c'était pas gagné !

Tout commence le lundi 8 décembre. Au moment du bain, je déshabille Loupiot et je constate qu'il creuse pas mal au niveau du ventre (reste des souvenirs d'une bronchiolite de Loupiote). On appelle SOS Médecin, il est 19h et j'ai pas envie de passer des heures aux Urgences.
Le médecin de SOS Médecins nous dit qu'il n'y a rien dans les poumons mais que l'arrière gorge est bien enflammée, pour lui c'est l'immunité du petit qui se met en place (je reste pas trop convaincu mais bon faut parfois faire confiance au professionnel).

Le lendemain, je commence le traitement (gouttes dans le nez + sirop). Pas d'amélioration mais bon faut bien laisser le temps au traitement de faire son effet.

Mercredi 10, Loupiot n'a plus de voix, le pauvre pleure en silence... C'est pas drole et j'ai vraiment mal pour lui, même si je sais que quand moi je suis aphone, j'ai plus mal à la gorge. Toujours pas d'amélioration.

Jeudi matin au réveil, je téléphone au médecin et en insistant, j'arrive à obtenir un RDV en urgences le midi avant ses visites. Je sens bien que la bronchiolite pointe le bout de son nez. J'ai pas trop envie d'aller à l'hopital, je ne veux pas réfléchir à une organisation et surtout pas envie de rappeller à Loupiote l'absence de sa maman comme à mon accouchement (moment qu'elle a très mal vécu).
Pas de chance, le médecin m'envoie aux Urgences et surtout me laisse peu de chance sur le fait de rentrer chez nous ce soir.
Aux Urgences, Loupiot a le droit à une auscultation minutieuse, un aérosol de corticoïde. Après ça il respire beaucoup mieux. On nous autorise à rentrer chez nous avec surveillance, au moindre doute on y retourne. Une visite chez le docteur dans 24 à 48h, séances de kiné et Céléstene.
Le soir, je le sens beaucoup mieux pour respirer. Le kiné et l'aérosol ont fait leur effet.

Vendredi 12 matin au réveil, je l'entends qui siffle beaucoup et à beaucoup de mal à respirer. Direction les Urgences. Et là pas de doute une hospitalisation s'impose pour faire un traitement en continue.
On nous annonce un virus VRS positif (le plus virulent des virus de la bronchiolite). Ais-je trop attendu ? pas insister assez pour qu'il le garde ? Je m'en veux !


Après plusieurs jours où ça allait pas trop mal, il va moins bien, se fatigue beaucoup en respirant, pourtant la kiné n'arrive pas à trouver beaucoup de glaire dans les bronches.
On nous parle de  le mettre en réanimation sous masque à oxygène pour qu'il récupère. Bref, je m'inquiète.
Et puis dans le service on entend plusieurs parents qui étaient venus pour une bronchiolite et sont de retour pour une gastro. On croise les doigts pour pas que ça soit notre cas.

Pas de bol, je fais une gastro, je suis donc interdit de séjour à l'hopital auprès de mon Loupiot. Je reste avec Loupiote à la maison pendant que Papa Loupiot veille sur Loupiot.
J'ai des doutes, gastro ou coup de stress. Ba dans le doute je pleure car je ne peux pas aller à l'hosto et lui refiler la gastro si c'en est bien une.

Entre Jeudi 18 et vendredi 19, ces selles deviennent bizarres, on me dit que c'est des glaires. Je le trouve pas super en forme, plutôt patraque.



Samedi 20, le matin Loupiot me sourit mais timidement, lui qui sourit toujours. Mais on nous autorise à sortir. En nous disant qu'il lui faut du repos.
En soirée, je le trouve vraiment amorphe, il a dormi presque 5h dans l'après midi.

Dimanche, il a l'air un peu mieux après une bonne nuit. On va chez le kiné, il ne pleure pas, bizarre.
En rentrant je lui change la couche et là, horreur, ses selles sont blanches...
Merci la minute blonde et Frédérique Bel, ni une ni deux, on enfile les manteaux et nous voilà de retour aux Urgences.
Grosse déshydratation malgré qu'il a bu tous ses biberons. Et surtout des selles décolorées. Les médecins n'ont jamais vu ça. Selles parties en analyse, prise de sang.
Les premiers résultats montrent que le foie n'est pas atteint. Ils écartent à peu près tout. Mais ne teste pas pour le rotavirus (cause de la gastro) car la gastro n'entraine pas de selles décolorées.

Après réhydratation, les selles se recolorent et le Lundi comme les analyses de selles ne donnent rien, ils testent le rotavirus et bingo. La chef de service vient me voir et me sort "en 30 ans dans ce service c'est bien la première fois que je vois ça". Je crois qu'elle connait pas la famille bizarre (on aime bien faire des maladies rares).

Je croise les doigts tous les jours pour pouvoir sortir avant le 24 décembre. Et finalement le 24 vers 12h, on nous donne le fameux graal, les papiers de sortis !

Je suis heureuse mais en même temps je pense à tous ces parents et enfants qui sont obligés de rester à l'hopital le 24 et 25 décembre.

http://www.ouest-france.fr/hopital-de-caen-les-enfants-ont-recu-la-visite-du-pere-noel-3083078


Quelques jours depuis la sortie, tout ce passe bien Loupiot est de nouveau très en forme.

Je comprends beaucoup mieux le personnel du service qui maudisse le temps un peu doux (car d'habitude, avec des températures plus fraiches en novembre, le service traite une épidémie de bronchiolite et ensuite une de gastro et cette année les deux se mêlent).
Malgré des mesures d'hygiène, certains microbes passent, sans compter sur le manque d'hygiène (lavage de mains surtout) de certains parents.

Je tiens à remercier les gens qui nous ont soutenu et demander des nouvelles régulièrement. Et surtout un grand merci à ma Maman qui a veillé sur mon Loupiot dans la journée pendant que nous étions au boulot et qui était prête à sacrifier son 24 décembre au soir pour passer la nuit auprès de lui afin qui nous puissions passer Noël avec Loupiote.



Sélection Famille du 29 décembre 2014

3 commentaires:

  1. Quelle frayeur! Je suis contente de lire que ton loulou va mieux!
    Plein de bisous <3

    RépondreSupprimer
  2. Hey non mais laisse tomber, je suis tellement à la ramasse depuis que Victoire est née que je ne savais même pas que tu avais un loupiot. :( Alors félicitationsssssssss, même si c'est avec beaucoup de retard. Et de gros bisous guérisseurs aussi. <3

    RépondreSupprimer